Reconstruction de la MJC

//Reconstruction de la MJC

MJC des Fleurs Projet

Conçue dans les caves de la Cité des Fleurs, en 1965, esquissée dans un Mille Club en 1968, la MJC des Fleurs Saragosse a vu le jour en 1973, sur l’avenue Garcia Lorca. Déménagement en 1974, pour raison de construction d’immeuble, du foyer Mille Club, au 19 bis avenue de Buros. La Ville de Pau ajouta un préfabriqué en 1975, un second en 1978 et un troisième en 1980. Compte tenu de l’augmentation des activités et des adhérents, un projet de bâtiments en dur fut imaginé en 1987. Une première partie a été inaugurée le 6 février 1999 par Mr Labarrere, Député Maire de Pau.
Depuis la MJC a travaillé avec les différentes équipes municipales pour mener à terme ce projet. Entre les années 2000 et 2007 plusieurs rénovations, extensions ont été effectuées (salle de musculation, la salle cinéma, toitures, etc…). Mais toujours pas de projet global avec une réelle ambition. En 2011, la MJC des Fleurs, les Bleuets de Pau et l’école des Fleurs ont engagé avec la Ville de Pau un travail commun afin d’évaluer et deproposer un projet de rénovation global des trois structures.

Aujourd’hui… c’est parti ! la MJC est en travaux pour 17 mois.

L’objectif est à la fois de répondre aux attentes des usagers et de leurs pratiques et de se soumettre aux contraintes de sécurité de locaux devenus obsolètes. Nous avons souhaité de préserver la continuité de nos services et activités durant ces travaux qui vont s’effectuer en plusieurs phases :

Août-septembre
Une construction d’un hall des sports sur le petit terrain de Bleuets de 200m2 pouvant accueillir les activités présentes aujourd’hui dans nos préfabriqués (danses, musculation, etc.)

Septembre- octobre
Mise en place de 150m2 de structures modulaires dans la cour de la MJC pour remplacer notre foyer et ses services (bar, cinéma, billard, jeux vidéo, etc…)

Novembre- décembre
Démolition des préfabriqués et foyer, déménagement des activités.

Décembre- Janvier
Construction de la nouvelle MJC (durée estimée 12 mois)

Notre réflexion et notre ambition est de proposer un équipement structurant pour le territoire et la ville permettant une offre sportive, culturelle, pédagogique et éducative. Repenser les espaces de la MJC des Fleurs Saragosse
ne peut se faire sans tenir compte de l’évolution du quartier, des attentes des habitants et du rôle de la MJC par rapport à son territoire d’intervention. Un travail a été mené auprès des usagers, des salariés, des partenaires, des habitants, le résultat est le fruit de cette réflexion.
Nous somme sûrs que cette nouvelle MJC sera toujours la vôtre, que les rires des enfants, les jeux des adolescents, les rencontres des habitants autour du café feront que cette esprit si spécial qui caractérise notre maison continuera à habiter ces nouveaux murs.

Insertion dans le maillage urbain

  • Protéger le coeur d’ilot du tumulte de la rue
  • Les bâtiments environnants fondateurs de la volumétrie de la nouvelle MJC
  • La végétation comme élément fédérateur du projet
  • Construire un bâtiment aux lignes modernes

Le traitement de la limite sur rue s’inscrit dans un dessin plus urbain. Pour cela nous avons imaginé un parvis qui s’intègre dans la continuité du domaine public, son rôle est de faire disparaitre la barrière entre le dedans et le dehors. La MJC est un lieu « public ». Elle est ouverte sur son environnement. Elle a les bras ouvert à la population…

Le projet est composé de 3 grandes catégories d’espaces :

  • Les espaces dédiés à l’accueil, aux jeux et à la détente, comme le foyer, le bar, le cinéma…
  • Les espaces dédiés à la gestion de l’établissement, la direction, la salle de réunion…
  • Les espaces dédiés aux activités, les salles de danse, de musculation…

Cette composition centrée sur le foyer, confère à notre projet la dimension d’un lieu de rencontre, d’échange et de convergence pour les habitants du quartier.

Il s’agit ainsi de créer des lieux de vie privilégiés, partagés où chaque espace propose une halte conviviale à l’ensemble des utilisateurs. Le parvis, le jardin suspendu ou l’espace récréatif sont autant de lieux que les habitants ou les adhérents, s’approprieront afin d’en faire des lieux vivants et qui sauront garder l’âme de la MJC des Fleurs.

  • Un bâtiment parfaitement intégré à son environnement.
  • Une réponse juste aux besoins de l’utilisateur.
  • Un cadre de vie agréable pour les habitants et les adhérents.
Par | 2015-11-16T10:03:51+00:00 16/11/2015|Simu-Maquette|